Incongruités anatomiques


Z. s’étira longuement, dépliant ses membres selon le rituel ordinaire qui permet de se hisser à la verticale. Membres qui, au nombre assez conventionnel de quatre, l’avaient toujours profondément fasciné. Ces segments qui coulissent, frottent, se déploient royalement selon une rigoureuse mécanique, cette profusion de phalanges, ces forêts de mouvements possibles… tout cela était prodigieux.…